Les observations

Observation n°8

Par Fabrice SCHULTZ
Déposée le 21 septembre 2017 à 16h01
Bonjour,
en pièce jointe les remarques formulées sur le projet de PLU et plus particulièrement sur l'OAP secteur Sud.

Fabrice SCHULTZ
(représentant des familles MONHEIM/JONQUET)

Document joint


Observation n°7

Par Frédéric MARTIN
Déposée le 20 septembre 2017 à 20h16
Ci joint les observations que je remettrai à Monsieur le Commissaire Enquêteur lors de la permanence de vendredi 22 septembre

Document joint


Observation n°6

Par Fabrice SCHULTZ
Déposée le 14 septembre 2017 à 19h57
Originaire de Brignon , gendre de Jean Monheim, je réagis au propos de madame Nozerand.
L'orientation d'aménagement et de programmation définit au PLU identifie une opportunité unique pour restructurer cet espace public par la création de parking, place publique et équipements à programmer. Cette entité constitue une priorité d'aménagement. Toutefois une intervention de la collectivité n'a pas été formellement affirmée au niveau du PLU alors qu'elle est suggérée dans l'aménagement du secteur Sud "P142 du rapport de présentation : ...la commune pourrait engager à cet endroit un programme mixte..." alors que l'urbanisation de ce dernier secteur n'est pas prioritaire.
Il serait dommage que l'aménagement du secteur centre ne soit pas maîtrisé par la collectivité et qu'elle n'affirme pas cette volonté.
Concernant l'OAP du secteur Sud impactant la propriété de mon épouse et de la famille Jonquet, elle fera l'objet d'une observation spécifique dans les prochains jours.
Fabrice SCHULTZ

Observation n°5

Par Jocelyne Lauze-Nozerand
Déposée le 13 septembre 2017 à 17h25
Mme Jocelyne Lauze-Nozerand
25 ans de responsabilité communale de 1983 à 2008
- 1983 – 1989 : conseillère municipale
- 1989 – 1995 : adjointe au maire
- 1995 – 2008 : maire

Observations enquête publique du 04 septembre 2017


En tant qu'ancien maire de la commune de Brignon de 1995 à mars 2008, je tiens à renseigner l'enquête publique sur les travaux réalisés en amont par les municipalités précédentes où j'étais élue et concernant l'aménagement du territoire.

En 1988 le premier plan d'occupation des sols fut arrêté par l'équipe municipale dont j'étais membre. Une terre agricole n° 1091 section D, plantée en vigne retenait toute notre attention. Et fut mis en « réserve » sur le P.O.S avec un droit de préemption. Ce terrain au centre du bourg offrait la possibilité d'accueillir le futur bâtiment administratif avec possibilité d'extension.
Nous savions que la maison qui faisait office de mairie n'était pas adaptable aux nouvelles normes d'accessibilité et n'offrait aucune possibilité d'extension. De plus le projet permettait de créer des places de stationnements pour les voitures des parents d'élèves, les écoles étant à proximité. Mais également de créer des commerces et de désencombrer les rues saturées de nombreux véhicules afin de rendre l'espace et l'esthétique à notre patrimoine historique médiéval ( classement début 2008 de l'enceinte fortifiée « portant inscription au titre des monuments historiques ».)

Comme mon prédécesseur j'ai compris l'importance stratégique de cette parcelle unique par son emplacement et lorsque le propriétaire a fait arracher « sa vigne » , je lui réitérai le souhait de la municipalité d'acheter son bien. Il me répondit alors qu'il n'était pas vendeur et peu de temps après « la vigne » fut replantée.
Par la suite, nous avons eu l'obligation de faire évoluer le P.O.S en plan d'urbanisme local P.L.U, pour intégrer le problème environnemental et la cohésion dans l'espace , tout en préservant cette parcelle dans le futur document qui n'était pas achevé aux élections municipales en mars 2008, l'équipe municipale dont je faisais partie ne se représentant pas.

J'ai appris par la suite que les nouveaux élus ont compris l'importance stratégique de cette parcelle pour une extension intelligente du bâti. Je suppose qu'avec l'accord du propriétaire, ils ont élaboré un projet « coeur de village ». A leur départ en 2014 le projet n'était pas réalisé.

Aujourd'hui nous apprenons que le vendeur a signé une « promesse de vente » avec un promoteur et que la municipalité n'a pas souhaité acquérir ce bien.

Je suis atterrée si cela s'avérait exact du choix de nos élus qui n'ont pas compris l'occasion unique qui se présentait, afin que le village puisse bénéficier de cet emplacement privilégié pour y implanter des structures utiles et d'intérêt général au développement du village.

Observation n°4

Par Jean MONHEIM
Déposée le 11 septembre 2017 à 15h44
Merci de prendre en compte les éléments en pièce jointe.

Document joint


Observation n°3

Anonyme
Déposée le 9 septembre 2017 à 12h56
Bonjour,
Un choix a été fait de restreindre les zones urbanisables entre les différentes propositions de PLU afin de "ne pas grandir trop vite".
Par contre, on ne connaît pas les raisons matérielles ou autres, qui justifient le choix de bloquer certaines zones, pour en garder d'autres ouvertes...
Les contraintes techniques et problèmes non résolus de façon satisfaisante à ce jour, que pose une zone, notamment en matière d’évacuation des eaux, ont été évoqués lors de réunions publiques.
Mais il semble que ces observations pertinentes n’ont été nullement prises en compte dans le Plan d'Urbanisme adopté par la mairie.

Observation n°2

Anonyme
Déposée le 5 septembre 2017 à 18h12
Suite à une lecture rapide, je constate que ce registre comporte uniquement des pièces provenant de professionnels.
Pourtant, la délibération relative au bilan de concertation précise : "Quelques remarques ou demandes ont été apposées sur le registre ou adressés en Mairie sous forme de courriers".
Je déplore que les observations, courriers ... des associations, citoyens et autres ne soient pas consultables.

Observation n°1

Anonyme
Déposée le 4 septembre 2017 à 11h35
Essai jour d'ouverture de l'enquête

Apportez votre contribution à cette enquête publique : Déposer une observation

Attention, la liste ci-dessus ne constitue pas l'intégralité des observations concernant l'enquête publique mais uniquement celles déposées sur ce service de registre d'enquête publique en ligne.

Apportez votre contribution à cette enquête publique !

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette enquête publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 12 jours.

En savoir plus

Informez vos amis !

Partagez sur les réseaux sociaux l'adresse de ce registre numérique.

Prochaines permanences

  • Vendredi 6 octobre 2017
    Mairie de Brignon, 9h00 - 12h00
Voir tout le calendrier