Les contributions

Contribution n°1 (Web)

Par audrenne
Déposée le 25 janvier 2023 à 21h17
Madame le commissaire-enquêteur
Ma maison est la dernière du chemin de la rare. Elle a été construite par mes parents en 1970.
Lors [...]
Madame le commissaire-enquêteur
Ma maison est la dernière du chemin de la rare. Elle a été construite par mes parents en 1970.
Lors de la dernière rencontre avec M. le maire et de ses adjoints, il nous a été exposé l'intention de la mairie de récupérer sans dédommagement le chemin qui est en partie privé afin de le faire rentrer dans le domaine public. Les arguments étaient nombreux notamment, un confort des riverains avec un revêtement en goudron et l'éclairage, l'enfouissement des réseaux, et la réfection des canalisations d'eau qui sont vétustes. M. le maire a rappellé que la mairie intervenait régulièrement sur ce chemin privé et je reprends ses mots " qu 'il avait honte qu'il existe un chemin tel que celui ci sur sa commune". Je suis très étonnée par ses propos:
- Sur la honte, quelle surprise, car la commune est tellement étendue, que des chemins en mauvais états il y en a de partout et des travaux bien plus urgent. Je comprend qu'il est impossible de tout entretenir alors pourquoi cette précipitation pour quelques riverains?
- L'enfouissement des réseaux, c'est une bonne chose, en espérant que la fibre viendra également car la rapidité internet n'est pas encore arrivée
- Le goudronnement et l'éclairage, qui demande? majoritairement les riverains sont contre, pour préserver leur tranquillité. De plus nous sommes à l'heure de la diminution de la consommation électrique et encore une fois M. le maire et son équipe sont soucieux de quelques riverains alors qu'il existe là encore de nombreux endroits dans la commune bien plus prioritaires notamment en terme de sécurité.
- Le réseau d'eau, certes il est d'après les techniciens de la mairie vétuste.
- L'été 2022 beaucoup de riverains ont été inondés, suite aux nombreuses pluies mais comme beaucoup de familles dans la commune ( pour rappel la commune de Passy a été classée comme relevant de catastrophe naturelle par les assurances), j'ai moi même été inondée deux fois ( mon assurance a pu se déclencher). J'ai donc tél à la mairie pour demander de l'aide, cela a été une demande de non recevoir puisque chemin privé, dont acte, j'ai donc entrepris comme d'autres riverains des travaux personnels afin de sécuriser mon habitation. Quelle n'a pas été surprise de voir les engins et les équipes de la mairie service voirie faire des travaux de sécurisation sur un espace privé, il y a donc des espaces privé qui peuvent donc être fait par la mairie??, ce n'est pourtant pas la réponse que j'ai eu par le service voirie.
- Le déneigement, certes depuis l'année dernière il est fait gracieusement par les services de la mairie, mais avant, c'était vraiment en dernier ressort et encore...
- L'entretien du chemin et le rebouchage des trous: jusqu'à l'année dernière les camions de la voirie venaient vider leur fin de camion et reboucher quelques trous, mettant ainsi du goudron frais dans des trous de terre ( résultat non opérant) l'année dernière un gros travail de rebouchage a été fait par les agents, mais avec du petit gravier, donc tout à disparu avec la neige et la pluie, un travail complètement inutile qui n'a duré environ que deux mois...
Voilà donc pour ma réponse aux arguments données lors de la réunion.
A la surprise générale, lors de cette réunion, M. le maire nous a également informé d'un projet de la construction d'un lotissement d'immeubles (environ 40 logements) d'au moins 3 étages ( en plein quartier résidentiel!) sur le terrain de M BENEDETTI, avec une sortie véhicules sur le chemin de la rare! nous indiquant qu'il n'avait aucun pouvoir sur le permis de construire, pour rappel ce terrain dispose de deux autres sorties donnant sur la départementale et surtout avec une sortie entièrement sécurisé, a ces arguments M. le maire nous a également fait part d'une intention ou projet de faire du chemin de la rare une voie verte avec une mobilité douce, mais là encore comment peut-on faire une voie verte sur une voie sans issue et dangereuse au niveau de l'accès? Cela n'amènerai que des nuisances pour les riverains et la faune présente.
Nous comprenons ainsi plus facilement l'empressement de M. le maire et de son équipe de rendre ce chemin en voie publique, mais de ce fait permettez moi de douter de la sincérité et de l'altruisme de l'équipe sur cette précipitation à nous amener un confort de vie...
Le chemin de la rare est à l'origine une charretière. De ce fait il est étroit, deux voitures ne peuvent pas se croiser ( M. le maire ne l'ignore pas puisqu'il est venu en personne et en voiture et n'a pas pu me croiser), l'accès par le pont est très dangereux car il y a peu de visibilité ainsi que par la rue des cottages déjà saturée. Si un accès est fait pour le lotissement, cela fait environ 80 voitures/ jour sans compter les vélos, poussettes et jeunes enfants, sur un chemin dangereux.
Le chemin de la rare tel qu'il existe actuellement ne peut pas être beaucoup élargi car d'un côté il y a le ruisseau et de l'autre les habitations, cela voudrait dire de prendre à chaque riverain un morceau de terrain sans compensation financière??
Enfin, le chemin de la rare est un des seuls endroits où la vie sauvage existe encore. En effet à l'heure où l'écologie doit primer sur les intérêts financiers pour la survie de tous, il serai très dommageable pour la faune et la flore de détruire cet écosystème, nous retrouvons des hérissons, des couples de canards col vert dans l'eau, des couples de hérons, un couple de castors, de nombreux insectes, papillons, libellules etc... au niveau de la flore de nombreuses variétés de plantes médicinales, poussent dans ce coin privilégié. Donner mon accord pour passer le chemin de la rare en domaine publique avec derrière le projet soutenu par M. le maire et son équipe de la construction de ce lotissement n'est absolument pas réaliste, même si M.le maire et son équipe nous ont certifié que les deux projets n'ont rien à voir pourtant amenés dans la même réunion, je ne peut le croire la coïncidence est vraiment trop nette. Des projets pas clairs dans les arguments amènent toujours de la suspicion dans les intentions.
Au regard de tous ces arguments que j'ai développé je vous informe donc QUE JE SUIS CONTRE L'ACQUISITION PAR LA MAIRIE DU CHEMIN DE LA RARE
Veuillez madame agréer mes sincères salutation et reste à votre entière disposition
Mme HENKE

-

Apportez votre contribution à cette enquête publique : Déposer une contribution

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette enquête publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 9 jours.

Déposer une contribution