Les observations

Observation n°77 (Web)

Par Frédéric Sommerlatt
Déposée le 22 janvier 2022 à 23h46
Je vous remercie pour la réunion de concertation réalisée vendredi 21 janvier 2022 dans le gymnase de l’école primaire Sainte Thérèse et la qualité des échanges. À la suite de cette réunion, merci de prendre en considération mes interrogations suivantes :
1) Prévoyez-vous dans le cadre du projet de rendre la place Jean Moulin moins minérale (arbres, arbustes, fleurissement / pelouse) ? Si oui quelles sont les aménagements prévus ?
2) Prévoyez-vous d'intégrer des évolutions place Jean Moulin pour sécuriser la traversée de la place par les cyclistes (entre le lycée Georges de la Tour, la Rue Verlaine et la rue Pasteur) ? Par une voie dédiée et identifiée au sol par exemple pour rejoindre la rue Pasteur puis la gare ?
3) La circulation cycliste rue de Verdun et l'avenue Leclerc de Hauteclocque sur les voies bus n’est pas « sécurisante » notamment pour les enfants en raison du passage des bus, dont le gabarit est important. En conséquence, cette voie est très peu utilisée par les cyclistes. L'augmentation de la longueur des BHNS dans le cadre du projet va augmenter la dangerosité liée à la cohabitation des bus et des cyclistes. Prévoyez-vous de modifier les voies de circulation cyclistes afin de les séparer des voies bus et d'améliorer la sécurité des cyclistes rue de Verdun et avenue Leclerc de Hauteclocque ? Si oui comment ?
4) Prévoyez-vous d'identifier les voies BHNS par un revêtement de couleur particulière ? Afin de permettre aux conducteurs de différencier plus facilement les voies METTIS des voies de circulation des véhicules particuliers. En effet, de nombreux conducteurs empruntent la voie bus avenue Leclerc de Hauteclocque.
5) Prévoyez-vous d'adapter le passage piéton rue Verlaine au niveau de la diagonale (rue Simone Veil) : les véhicules roulent vite et ne s'arrêtent pas toujours. Pour améliorer la sécurité, prévoyez-vous des aménagements pour réduire la vitesse (30km/h par exemple), améliorer l'éclairage et mieux identifier le passage piéton ?
6) L'allée centrale végétalisée rue de Verdun (entre la rue Clovis et la rue Paul Michaux) est utilisée par les piétons. Le chemin de circulation est en terre et est impraticable et glissant par temps de pluie (boue). Prévoyez-vous d'aménager ce chemin piéton dans le cadre du projet ?
7) Le marché du dimanche place Philippe de Vigneulles attire un grand nombre de consommateurs en plus des paroissiens de l'église Sainte Thérèse ainsi que de nombreux véhicules. Prévoyez-vous, dans le cadre du projet, une solution pour faciliter le stationnement des véhicules (nombre de places disponibles dans ce secteur géographique) ?
Cordialement.
Frédéric SOMMERLATT

Observation n°76 (Web)

Anonyme
Déposée le 22 janvier 2022 à 11h28
Bonjour, salarié de l'hôpital Schuman et usager de la ligne 14, je souhaite poser une observation sur le projet d'antenne Mettis vers l'Actipôle et l'hôpital Schuman. En effet, on nous livre un message comme quoi "voyez, on s'occupe de vous, on va vous apporter un Mettis jusqu'à l'hôpital". Fort bien, mais à y regarder de près je peine à y trouver un avantage.

- Puisqu'il s'agit d'une antenne, la desserte devra être partagée avec celle du Cora. Vraisemblablement 50/50, la fréquence n'y sera donc que de 20 minutes dans le meilleur des cas.
- Sauf erreur de ma part, la tendance actuelle n'est pas à augmenter les fréquences du Mettis malgré des encombrements chroniques aux heures de pointe, mais au contraire de les alléger (cf vacances scolaires). Avec des Mettis désormais sous les 12 minutes, on aurait donc des fréquences de 24 minutes. Je ne parle même pas du dimanche (fréquence d'1 heure), en soirée (pareil), car oui on travaille aussi le soir et les dimanches, exct.
- Or la ligne C14, c'est son principal problème, n'a pas des fréquences terribles (20 à 30 minutes). On a intérêt à bien viser le départ du bus, ce qui n'est pas évident car on ne maîtrise pas toujours quand on finit notre boulot... Mais du coup ce problème ne serait pas réglé. Premier élément qui laisse dubitatif.

- La ligne C14 a une faible fréquence qui rend son utilisation dissuasive, en revanche elle a un avantage: elle est relativement directe. Or, lorsqu'on compare les temps de parcours avec celui du Mettis vers Cora, qui certes n'est pas soumis aux aléas de la circulation mais doit marquer toutes les stations, on a des temps de parcours peu ou prou similaires. En outre, la ligne C14 est globalement ponctuelle; son principal problème est que parfois les bus ne passent pas mais heureusement c'est rare, sinon ils sont à l'heure.
Du coup, où serait l'avantage du Mettis en terme de temps de parcours et de ponctualité? Deuxième élément qui laisse dubitatif.

- Troisième élément qui là paraît carrément mensonger: la desserte de PSA. Sauf erreur de ma part le Mettis passerait par la rue des Feivres longe l'usine par derrière (exactement comme la C14). Or d'une part, vu la taille de l'usine, même en ouvrant un accès arrière, cela n'offrirait une desserte directe que sur une carte, et d'autre part, si cela pouvait être réalisé, on pourrait tout à fait le faire avec la C14 qui n'offre pas moins de service que le Mettis envisagé.

- Ce service qui serait réalisé pour nous ne nous apporterait finalement pas d'avantage en plus, par contre on aurait droit à des bus bondés, là où pour l'instant on est épargnés.
- Enfin cela pose un gros problème pour la desserte du Cora et de la zone Metzanine dont la fréquence serait divisée par 2 et deviendrait tout aussi dissuasive. (On reviendrait au temps d'avant-Mettis avec l'ancienne ligne 1/21 aux deux antennes équivalentes qui désorientaient les gens). Or, le potentiel de voyageur a l'air nettement plus élevé vers Metzanine que l'Actipôle et l'hôpital car il s'agit d'une zone commerciale et non d'activité, et où les gens sont plus nombreux et se répartissent tout au long de la journée, là où dans les zones d'activités il s'agit simplement de transport de salariés qui font un aller-retour dans la journée.

En conclusion: le projet ne nous apporte pas de gain par rapport au service existant, en revanche il apporte des inconvénients pour tout le monde. Pour les usagers de l'Actipôle et l'hôpital qui auront désormais des bus bondés, et surtout pour ceux du Cora et alentours qui vont perdre la moitié de leur desserte.
Si vous souhaitez réellement améliorer la fréquence de l'hôpital Schuman, je vous invite à regarder la situation de plus près. Dans ce cas-là il vaudrait mieux envisager des solutions plus fréquentes, par exemple un prolongement de la ligne 1 depuis la Corchade (à seulement 500 mètres à vol d'oiseau), soit une solution de navette fréquente qui se raccroche au Mettis toutes les 10 minutes.
A défaut, autant ne rien toucher.

Observation n°75 (Web)

Par Xavier LAFFAILLE
Déposée le 22 janvier 2022 à 11h04
En observant le tracé de la future ligne C du Mettis, je comprends le site propre depuis l'arrêt Bonsecours vers la place de la République (comme aujourd'hui); mais dans le tracé entre Becoeur et Bonsecours, je ne comprends pas l'alternance 'insertion ds circ. générale' et 'site propre bi-directionnel' voire l'alternance de couleurs rouge-jaune-vert !
Le projet prévoit de conserver la circulation automobile sur la majeure partie de la ligne, ainsi que l'insertion des riverains ; je croyais avoir compris que le plan actuel de circulation auto dans la rue du XX° corps serait conservée. Comment faire pour sortir de la Rue Brunehaut en direction soit du centre et de l'autoroute, soit vers Montigny et Marly/Augny ?

Observation n°74 (Web)

Par Christian NOWICKI
Déposée le 21 janvier 2022 à 20h17
Propositions et réflexions du groupe d'élus municipaux S'UNIR ET AGIR POUR MARLY:
La mise en place d’une liaison entre Marly et Metz avec un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) est globalement accueillie favorablement par les marliens.
En revanche de nombreuses questions sont posées concernant le trajet qui sera emprunté au centre de Marly (rues de Metz, des Ecoles, de la Croix Saint Joseph et avenue du Long Prey).
Cette traversée de la ville engendrera une problématique de circulation aussi bien pour le bus que pour les autres usagers, avec l’installation de feux devant l’église et à l’intersection avec la Grand’ Rue, le franchissement de 7 ralentisseurs, et de 24 passages pour piétons, ainsi que le passage devant les sorties des écoles primaire et maternelle HENRION.
Nous préconisons une circulation par le CD 113 A et la mise en place d’une navette électrique gratuite dans Marly qui déposerait les voyageurs aux arrêts de la ligne C du METTIS.
Le trajet actuel proposé dans la traversée de Marly (du rond-point du Hameaux de Marly au terminus au niveau du Skate Park) fait 2 km, et sa durée, sans tenir compte des arrêts sera de 6 minutes. En passant par le CD 113 A, le trajet fera 1,3 km et se fera en 2 minutes.
Le second trajet permettra encore de réduire le temps de trajet de 4 minutes, on passera donc de 32 à 18 minutes (contre 22 pour le trajet proposé).
Les marliens n’habitant pas à proximité de ce trajet n’adhèrent pas au projet car ils trouvent les arrêts trop éloignés de leur domicile. Afin de satisfaire cette demande nous préconisons la mise en place d’une navette utilisant de préférence l’énergie électrique pour des raisons écologiques.
Cette navette serait aussi gratuite. Les usagers qui vont emprunter le METTIS la paieront indirectement en achetant leur ticket de bus. Et pour une minorité d’usagers qui l’utiliseront uniquement dans Marly, ce service sera offert. La gratuité évitera aussi l’achat et le contrôle de billets dans la navette réduisant ainsi le coût et la durée du trajet.
Notre groupe reste à la disposition des services de l’EUROMETROPOLE pour travailler sur ce sujet.
Bien à vous.
Christian NOWICKI

Document joint


Observation n°73 (Web)

Anonyme
Déposée le 21 janvier 2022 à 16h10
Après avoir consulté le dossier de concertation ,rencontré les agents de Metz Métropole et assisté à la réunion publique à Montigny, je vous fais part de mes remarques:
_Le coût du projet est démesuré par rapport au temps prévisionnel gagné entre MARLY ET REPUBLIQUE

_La suppression du grand nombre de places de stationnement (non compensées!) le long des rues Franiatte et XXe Corps fera péricliter les commerces et ces rues deviendront des déserts, à l'image de l'avenue de Strasbourg ,devenue une rue "morte" commercialement .

_Le projet voulu "de mur à mur "est séduisant sur papier mais se heurtera vite à la réalité du terrain ,qui n'est qu'une suite d'étranglements dont certains impossible à supprimer et la touche écolo de la plantation d'arbres, pour donner bonne conscience, ne masquera pas le bouleversement minéral final.

_Il serait judicieux de faire un essai grandeur nature ,avec des bus articulés ,durant une année scolaire,
en conditions actuelles de circulation ,en augmentant le cadencement et bien sûr en utilisant le système "Gertrude" pour favoriser les bus au niveau des feux tricolores.

_Concernant les sorties des casernes, de Grdf et même du quartier Lizé , il faut envisager des sorties vers les rue autres que Franiatte ,à savoir St Ladre et rue de Marly.

_Le projet manque de gros travaux d'accompagnement : transformation du pont Franiatte pour en supprimer la structure et en faire un ouvrage plus large ;modifier le pont de La Horgne et ses abords déjà à l'asphyxie et où la circulation va se reporter ;idem pour le pont St Ladre et relancer la voie de contournement vers Magny (cette voie qui s'arrête brutalement où doit être implanté le parking relais "Ange")

_Le projet ne prend ,apparemment, pas en compte les nombreux projets immobiliers fraichement réalisés, en cours de réalisation et à venir très prochainement. Projets qui vont engendrer un afflux de circulation important ,même si les édiles ne veulent pas le reconnaitre .

Il est ,de plus , très regrettable que la piste de l'ancienne voie ferrée Metz- Château -Salins qui desservait l'ancienne BA 128 n'est pas été retenue.
Sur l'emprise foncière existante on aurait pu imaginer un genre de tram (automatique ?) partant de Cuvry ou autre ,avec quelques stations et entrant directement en gare de Metz d'où la plateforme multimodale située devant est facilement accessible et permet toutes les directions.
Là ,on aurait eu un réel gain de temps et les pendulaires du sud messin pouvaient être laissés encore plus à l'extérieur !

Espérant que vous tiendrez compte d'au moins une petite partie de mes remarques.
Bonne réception

Un habitant de Montigny

Observation n°72 (Web)

Par Stève BAUMANN
Déposée le 20 janvier 2022 à 21h43
Madame, Monsieur,

Habitant le long du parcours de la future ligne METTIS C, je souhaite savoir si des expropriations sont envisagées le long du parcours pour permettre le tracé d'une ligne droite et, le cas échéant, quelles indemnités sont envisagées par Eurométropole Metz ?

De la même manière, dans le cas où un mur d'enceinte existe sur une parcelle dont l'expropriation serait envisagée, est-il acquis la construction à l'identique par Eurométropole Metz d'un bien détruit quelques mètres plus loin, le long d'une parcelle non expropriée ?

Est-il possible d'avoir une vision précise de la situation pour une parcelle donnée ? Qui doit-on contacter le cas échéant ?

Bien cordialement.

Observation n°71 (Web)

Par Gilbert DUCLOS
Déposée le 10 janvier 2022 à 20h28
Comment sera organisée la circulation pendant les travaux dans la rue du XXéme Corps et dans la rue Franiatte ? L'accés en VL dans les parkings des bâtiments sera -t-il possible rue Franiatte ? Y aura t-il un élargissement des voies comme cela s'est passé lors de la création des 2 autres lignes ?
merci pour vos réponses .

Observation n°70 (Web)

Par François HILT
Déposée le 5 janvier 2022 à 15h20
Le dossier présenté est sommaire et ne montre pas:
- le diagnostic évoqué dans le document de présentation général
- un exemple d'arrêt (imagerie 3D)
- une coupe transversale type sur la voirie à différentes sections (Metz, Montigny, Marly)
- il n'y pas d'infos sur le devenir et la restructuration des lignes actuelles

La ligne s'arrête au niveau de la caserne de pompier Porte des Allemands; il aurait fallu la prolonger vers Woippy ou St Julien-Vallières.

Le passage par la place de la République et St Nicolas n'est pas pertinent compte tenu des correspondances possibles place du roi Georges et gare. La ligne devrait relier directement la gare depuis St Georges.

La capacité des parkings relais en bout de ligne est insuffisante si l'on veut inciter les gens à utiliser la ligne.

La traversée de Montigny pose problème. La section en circulation générale au niveau du pont de fer (Sncf) n'est pas satisfaisante et source de blocage avec le fort trafic rue Franiatte. Idem à hauteur du quartier St Exupéry. Il aurait été utile de commencer par une mise à l'alignement des bâtiments avec préemptation sur les bâtiments "à reculer" pour disposer d'une emprise satisfaisante.

Les temps de parcours donnés me paraissent très théoriques compte tenu du fort trafic rue Franiatte et rue du 20è Corps. Rien n'est expliqué sur le devenir de ce trafic qui va essayer de se reporter sur les axes voisins. Quid de la disparition des places de stationnements actuelles tout le long du tracé sur ces 2 rues.

Il manque aussi l'explication du phasage de ces travaux le long du tracé et les mesures prises pour réduire les inconvénients aux riverains privés et commerciaux.

A ce stade, le dossier n'est pas assez avancé et nécessitera une concertation plus importante avant son lancement effectif pour acquérir une acceptabilité suffisante auprès du public.

Observation n°69 (Web)

Anonyme
Déposée le 5 janvier 2022 à 14h37
bonjour,
J'espère et je souhaite que la nouvelle ligne Mettis C ne change rien à la ligne L3 et 15.
Il serait utile de mettre ne place une navette gratuite entre Montigny haut (secteur Blory-Vacons) et Montigny centre, notamment pour aller à la poste, celle de Montigny haut ayant été supprimée alors qu'un nouveau quartier de +300 logements va être réalisé à partir de 2022.
Bonne année cordialement,
Mme Hilt

Observation n°68 (Web)

Anonyme
Déposée le 4 janvier 2022 à 01h36
Bonjour,

Je rejoins plusieurs observations déjà postées en apportant quelques compléments:

1) Concernant le passage par la rue des écoles à Marly, sa dangerosité pour les piétons a déjà été relevée notamment à cause du goulet d'étranglement impliquant un étroit trottoir loin des normes actuelles sans compter qu'il est en dévers. Ce passage est déjà aujourd'hui très dangereux pour les piétons qui l'empruntent et qui sont frôlés par tout types de véhicule y compris les bus actuels. A noter également que ce passage est très emprunté à l'heure de sortie d'école par les écoliers.
Il me semble donc nécessaire de profiter de l'aménagement de cette nouvelle ligne pour sécuriser ce passage.

Une solution possible est par exemple le passage en circulation alternée et régulée avec des feux tricolores (avec les technologies actuelles notamment pour la détection et la gestion des flux de voitures ou tout simplement passage à un feu orange clignotant aux heures creuses), cela devrait avoir un impact minimal sur la fluidité tout en forçant le respect de la limitation de vitesse (à l'instar du feu tricolore récemment installé près du pont).

2) Plusieurs ont soulevé l'existence d'infrastructures ferroviaires existantes laissées à l'abandon. Certes leur remise en service demanderait également des réaménagements importants (haltes, section de croisement, remise aux normes...) mais elles ont l'intérêt d'être naturellement en site propre et également de pouvoir faciliter l'intermodalité avec un transport des vélos possible. Cette possibilité a-t-elle été étudiée ? si oui quelles ont été les conclusions ?

3) Quelle sera la place des cyclistes dans le projet. On se rend compte qu'il est difficile d'avoir des aménagement en sites propre pour les bus mais il faudra également veiller à ne pas avoir des voies cyclables qui se retrouvent coincées en bordure de chaussées plutôt que de vraies voies cyclables à part entière et sécurisée. De la même façon le transport de vélo dans les lignes du Met n'est pas possible et cela est un vrai frein à l'intermodalité. Bien qu'il existait des contraintes réglementaires sur les aménagements possibles (type rack sur bus), cela semble avoir évolué (https://www.semo-mobilite.com/fr/rack-a-velos/1009). Il serait intéressant de voire ce que les constructeurs peuvent offrir au moment des achats du matériel roulant.

Apportez votre contribution : Déposer une observation

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette concertation publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 8 jours.

Déposer une observation

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.