Présentation de l'enquête publique

  Ce registre d'enquête publique numérique est clos depuis le vendredi 14 avril 2017 23:59

  • 1
  • 2
  • 3

Déclaration d'Utilité Publique (DUP) de Lyon Part Dieu

Depuis 2010, la Communauté urbaine de Lyon, devenue Métropole de Lyon au 1er janvier 2015, a engagé une nouvelle phase de développement du quartier Lyon Part-Dieu. La gare de Lyon Part-Dieu et son pôle d’échange multimodal (PEM) jouent le rôle de porte d’entrée principale de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de la Métropole. Le PEM, sorte d’épicentre des mobilités de la Métropole permettant les échanges entre les modes de déplacement à différentes échelles (internationale, nationale, régionale, métropolitaine) et situé en outre au sein du premier quartier d’affaires de France, constitue une vitrine aux yeux des métropolitains.

Cependant, la gare et l’ensemble des espaces du PEM sont aujourd’hui saturés, ils ne sont plus en mesure d’absorber la demande croissante de voyageurs et des dysfonctionnements ont déjà lieu quotidiennement : difficulté d’accès à la gare, orientation complexe, difficultés de gestion des espaces, etc. Dans le cadre de cette croissance des flux, l’intervention autour de la gare de Lyon Part-Dieu et la réorganisation des fonctionnalités du PEM sont nécessaires à court terme pour éviter la saturation et les dysfonctionnements qui s’ensuivraient. L’insertion urbaine du PEM paraît également insuffisante pour un pôle d’échanges de cette importance, qui reste perçu comme très fonctionnel et minéral. La faible qualité des espaces publics nécessite des travaux de requalification.

Ces constats ont conduit à l’élaboration du projet de restructuration du PEM, et à une recomposition des espaces publics qui le bordent, suite à une réflexion conduite par l’ensemble des maîtres d’ouvrages concernés selon une démarche itérative, progressive et alimentée par la procédure de concertation préalable avec la population.

Le projet de restructuration du PEM vise à désaturer la gare de façon significative et durable. Il s’accompagne de l’agrandissement et de la réorganisation de la gare et de la création de nouveaux accès aux voies. Il consiste pour ce qui concerne directement la Métropole, en la restructuration des fonctionnalités liés aux transports avec le renouvellement des voiries et espaces publics, ainsi que la création d’infrastructures d’accès. Ce projet s’accompagne également d’une opération immobilière mixte (projet TWO Lyon) en prise directe avec la gare et destinée à accueillir des locaux de bureaux et un hôtel sur la place Béraudier.

Le maintien et le renforcement du PEM de la Part-Dieu en hypercentralité urbaine est nécessaire, tout en assurant son insertion urbaine, en lui conférant une identité forte, et en lui permettant de continuer à participer au rayonnement de la Métropole et du quartier Part-Dieu. Au vu de l’ampleur du projet et des besoins à satisfaire à court terme, sa réalisation sera toutefois échelonnée dans le temps.
Les travaux de restructuration et de réaménagement des espaces publics et des infrastructures sur la partie ouest du PEM doivent être engagés en premier pour respecter le planning lié à la gare. Ils impliquent une redistribution du foncier existant partagé entre de nombreux propriétaires institutionnels ou privés. Pour garantir la bonne fin de l’opération projetée et pour le cas où la Métropole ne parviendrait pas à se rendre propriétaire des emprises nécessaires, à l’amiable, il est nécessaire de solliciter de M. le Préfet une déclaration d’utilité publique, laquelle fait préalablement l’objet de la présente enquête.
Le projet porte donc sur la restructuration et le réaménagement des espaces publics et infrastructures sur la partie ouest du PEM de Lyon Part-Dieu et trouve notamment sa justification dans les améliorations qu’il apportera pour les usagers du pôle d’échanges multimodal et du quartier : habitants des quartiers de part et d’autre du PEM, travailleurs, touristes, etc.

Les opérations du projet répondent aux enjeux et objectifs identifiés par les documents d’urbanisme pour le quartier et le pôle d’échanges multimodal de Lyon Part-Dieu, ainsi que par le plan de déplacements urbains.

Ce projet doit contribuer à créer une identité forte qui participera aux aménagements faisant de Lyon Part-Dieu une destination prisée et appréciée des métropolitains et un espace d’accueil qualitatif pour tous, digne de cette métropole européenne.