Les observations

Observation n°6 (Web)

Par GUETAT Adrien ASSOCIATION REVEAS
Déposée le 27 novembre 2020 à 10 h07
A Monsieur le Commissaire enquêteur
L'association REVEAS et les propriétaires de Brassacou viennent de découvrir l'existence du document concernant l'aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine (AVAP) en complément du PLU.
Nous sommes évidemment favorables à la création d’une AVAP et nous avons déjà mené, bien des actions qui en suivent les prescriptions. Nous avons depuis toujours réfléchi dans ce sens-là, d’où est né l’ambition de créer un centre agro-environnemental.
Cependant nous nous interrogeons sur les modalités d’application des principes énoncés dans ce document.
A notre avis il ne tient pas assez compte de la particularité du site et de l'implication de l'association REVEAS dans le cadre de la protection et de la valorisation des 5 écosystèmes du domaine (Prairie de fauche, Forêt, Ripisylve, landes, Falaise). Les actions déjà menées par l'association et ce depuis plus de deux ans avec l'aide de l'office français de la biodiversité (OFB), de l'association des naturalistes d'Ariège (ANA-CEN), de Nature en Occitanie (NEO), du Symar Val d'Ariège et de l'association MIGADO – Migrateurs Garonne Dordogne Charente Seudre- montrent bien la ferme volonté des propriétaires et de l’association REVEAS de protéger et valoriser ce lieu.
L’association REVEAS a un plan d’action concret d’application sur la propriété en phase avec les orientations présentes dans les documents de l'AVAP, du PLU et du PADD.
Aussi pour nous permettre d’avoir une réelle capacité d’agir sur le territoire nous vous prions de bien vouloir étudier la possibilité d'un léger aménagement de ces deux textes, qui pourrait établir 3 petites zones spécifiques n'étant pas intégrées à l'AVAP avec leur règlement dédié pouvant directement" autoriser des constructions respectant évidemment les prescriptions, sans lien avec une activité agricole, mais nécessaires au projet global de l'association REVEAS.

« Concilier aires protégées et territoire consiste à combler sans cesse un triple déficit : celui de la connaissance, de la reconnaissance et de dialogue. Affirmer, révéler, construire les légitimités d’action, changer d’échelle spatiale ou de gouvernance pour préparer la transition écologique reste un combat qui exige d’entretenir un regard réflexif et critique sur les liaisons dangereuses qu’elle peut enfanter » (Raphaël Mathevet, Directeur de recherche au CNRS, membre de REVEAS).

Vous trouverez joint :
Un courrier plus précis concernant notre demande
La présentation synthétique du projet
Un plan général de Brassacou avec les zones où on aimerait pouvoir construire
Un plan du STECAL
Un plan de la situation de l’annexe de 100 M2 qu’on désirerait construire
Un plan de la situation du hangar /bergerie envisagé de 250 M2.
Nous sommes évidemment soucieux de concertation avec toutes les structures concernées par la préservation du patrimoine paysager, de la biodiversité et des activités agricoles.
En espérant vivement que ces demandes seront prises en compte dans l’intérêt des habitants du territoire appaméen.

P-S : Pour plus d’informations sur le projet de création d’un centre agroenvironnemental
https://www.reveas.org/
https://fr-fr.facebook.com/Reveas.association/

Observation n°5 (Web)

Anonyme
Déposée le 25 novembre 2020 à 11 h29
Je suis propriétaire et exploitant en horticulture, des parcelles OH n°1185,1186,1187 et 1188.Quartier de Bourges.
Le projet de PLU soumis à l'enquete publique, propose un zonage N sur ces parcelles exploitées en Horticulture; et je souhaite, comme le reste de ma propriété que le zonage soit A.
Du reste, la serre actuelle, dans le cas du maintien de la zone N , devrait être enlevée.!!!.
Pouvez vous signaler à qui de droit , de me permettre de poursuivre mon activité.

Philippe CLARAC
Dossier instruit par JP. CLARAC. Urbaniste et Paysagiste DPLG.

Observation n°4 (Web)

Anonyme
Déposée le 17 novembre 2020 à 22 h52
33 Echangeur de la voie rapide au droit de la partie Nord du Chandelet
Félicitations, cela devrait désencombrer la route de Mirepoix - à réaliser d'urgence !!!

Observation n°3 (Web)

Anonyme
Déposée le 17 novembre 2020 à 22 h45
"Dans le secteur 1a, la pose de capteurs solaires et photovoltaïques sur les façades et toitures des constructions principales existantes et nouvelles est interdite"
Aucune raison n'est donnée pour cette interdiction.
L'une des crises, la crise environnementale dans laquelle nous sommes devrait plutôt pousser tous nos élus à prendre des positions en faveur d'une économie/énergie verte et ne pas rester arc-bouté sur des principes passéistes de covisibilté édicté par les architectes de bâtiments de France...
Il ne sert à rien de préconiser de mieux faire pour l'habitat si le PLU renouvelle son interdiction d'améliorer le bilan énergétique des vieilles habitations du centre ville. A trop vouloir sanctuarisé le centre ville qui voudra acheter/habiter, à moyenne échéance, ces vielles maisons avec leurs grandes hauteurs sous plafonds sans pouvoir utiliser les moyens énergétiques renouvelables d'aujourd'hui...
D'ici 20/30 ans tous les centres villes auront leurs toitures produisant de l'énergie, Pamiers ne fera pas parti des précurseurs...dommage !

Observation n°2 (Web)

Par Lucien Quebre
Déposée le 17 novembre 2020 à 11 h27
Le plan local d'urbanisme arrete et soumis à enquete publique déclasseles parcelles 2064 et 2065 section H en zone naturelle .
Je demande leur maintien en zone urbanisable comme actuellement. Ces parcelles ont fait l'objet d'un certificat d'urbanisme positif en date du 20/9/2018 et depuis lors aucun changement significatif n'est intervenu justifiant un déclassement .

SITUATION
en zone pavillonnaire et agglomérée de la ville à 10 minutes à pied du centre ville

DESSERTE VOIRIE
l'ensemble de l'unité fonciere d'une superficie de 2119métres carrés constituée des parcelles 2064 2065 objet de ma demande et des parcelles 2053 et 2063 est desservie par la RD 624 et la rue des Maraichers

RESEAUX EXISTANTS
assainissement collectif , eau,gaz, électricité et téléphone


Meilleures salutations

Observation n°1 (Web)

Anonyme
Déposée le 17 novembre 2020 à 09 h33
TEST

Apportez votre contribution à cette enquête publique : Déposer une observation

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette enquête publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 19 jours.

Déposer une observation

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.

Prochaines permanences

  • Vendredi 4 décembre 2020
    Mairie de Pamiers, 9h00 - 12h00
  • Vendredi 18 décembre 2020
    Mairie de Pamiers, 9h00 - 12h00
Voir tout le calendrier