Les observations

Observation n°108 (Web)

Par Sébastien BERNEDE
Déposée le 26 septembre 2020 à 00 h17
Monsieur le Commissaire enquêteur,

Je suis un usager des chemins de promenade dans l'estuaire de l'Orne depuis près de 25 ans, habitant de la commune de Sallenelles depuis maintenant cinq ans. Professionnel de l'environnement, je suis très attaché à ce site tant pour ses paysages que pour la richesse de sa biodiversité. Il est important de rappeler dans le cas des terrains François qu'il s'agit ici d'un site totalement remanié par l'homme et artificiel même s'il a été colonisé par quelques habitats et espèces intéressantes. Dans ces conditions, il est particulièrement intéressant de restaurer cet espace dans son état initial. L'Orne a besoin de place pour retrouver sa mobilité perdue surtout si l'on considère les volumes d'eau en augmentation qui couleront dans son lit dans les années à venir.

Certaines personnes s'interrogent sur l'accentuation de l'aléa inondation que provoquerait une remise en eau mais les cartes produites dans le projet de PPRM, celles élaborées dans le cadre de la Directive inondation montrent que ces terrains quelque soit leur devenir seraient sous l'eau même dans les scenarii les moins impactant... Alors pourquoi ne pas accompagner ce phénomène naturel ? D'autres s'interrogent sur le retour de la biodiversité : qu'ils s'arment de jumelles et qu'ils aillent sur la Pointe de la Roque et ils verront que des zones poldérisées remises en eau sur la rive droite de l'Orne effectuée cet hiver sont déjà en cours de reconquête par une avifaune de plus en plus riche qui semble y trouver une nourriture suffisamment abondante. Enfin, je m'interroge sur ceux qui s'inquiètent de la présence de déchets à proximité des habitations ??? Préfèrent-ils les voir cachés dans les herbes loin de leur maison ?? Actuellement, force est de constater que l'estuaire sert de dépotoir pour certains riverains qui y déposent de tout et n'importe quoi : déchets verts, gravats... Une réouverture du site leur permettra peut-être de s'apercevoir que ces pratiques sont intolérables.

Aussi, je suis très favorable à une remise en eau des terrains François. Toutefois, il est regrettable que le porteur de projet ne soit pas allé jusqu'au bout de la démarche sous la pression notamment de quelques riverains et d'une association dont une partie des membres ne seront sans doute plus là dans quelques années pour faire face aux défis que représenteront les modifications climatiques à venir (il est nécessaire ici de rappeler que cette association ne représente pas la totalité des habitants de Sallenelles contrairement à ce qui semble être affirmé dans certains commentaires). En effet, le dallot proposé limite fortement les capacités d'entrée et de sortie d'eau et grève ainsi les capacités d'évolution de cet espace dans son état projeté.

Par ailleurs, il est dommage que les travaux d'aménagement connexes et notamment ceux de réouverture au public n'aient pas pu être arrêtés et présentés dans une enquête conjointe même si les porteurs de projets et le phasage seront sans doute différents. Cette démarche aurait sans doute permis à chacun de connaître avec plus de précisions ce que le Conservatoire du Littoral projette de faire sur ces nouveaux espaces et limiter ainsi certaines inquiétudes sur l'accessibilité du site.

Enfin, le porteur de projet prévoit une amplitude de travaux de 7h à 22h. Or la période prévue pour les travaux est une période de rentrée scolaire avec tous les bouleversements que cela impose aux enfants. Il serait sans doute préférable d'adapter les horaires de travaux afin de préserver la quiétude des riverains : une fin de travaux vers 19h00-20h00 seraient acceptables.

Pour finir, c'est la première fois que je m'exprime dans le cadre d'une enquête publique mais j'ai été particulièrement choqué par le courrier transmis en début d'enquête par la commune de Sallenelles aux habitants dans laquelle M. le Maire explique que le conseil municipal s'oppose à ce projet. Je m'interroge par ailleurs sur les conséquences d'une telle démarche sur le bon déroulé d'une enquête publique.

Sincères salutations

S. Bernède

Observation n°107 (Web)

Par Charles Sorel
Déposée le 26 septembre 2020 à 00 h04
Bonjour,
Je soutiens le courrier du GRAPE en date du 24/09/2020 qui indique que l’avis de la Mission Régionale d’Autorité Environnementale est manquant. Il manque également l'avis "écrit" de la communauté de communes comme expliqué par la DREAL à savoir la délibération du 19 septembre 2019 qui doit être jointe au dossier.
De plus en tant qu'habitant de l'estuaire, je ne comprends absolument pas cette demande initiée par PNA.
L'estuaire et les terrains françois ont maintenant leur propre écosystème depuis des décennies. Détruire un écosystème pour le remplacer par un autre, ce n'est pas de l'écologie mais juste un prétexte pour un projet industriel à Ouistreham.
En vous remerciant de la bonne prise en compte de ces observations,
Charles Sorel

Observation n°106 (Web)

Par Mélanie LAURENT
Déposée le 25 septembre 2020 à 22 h59
Bonjour,

Mon avis est mitigé. Je suis pour la remise en eau, un retour au naturel et je suis aussi contre l’arasement de la roselière. Comment sera cette partie une fois arasée ?

Observation n°105 (Web)

Par Yolande Masselin
Déposée le 25 septembre 2020 à 22 h54
La baie est à Sallenelles ce que la plage est à Cabourg...
(Délibération du conseil municipal de Sallenelles du 3 Mai 1949)

J'aimerais porter à votre connaissance cet extrait de
L’ ÉTUDE SUR LES « TERRAINS FRANÇOIS » : POUR UNE DÉPOLDÉRISATION DOUCE
Mission d’approfondissement du projet de remise en eau des terrains François par la sollicitation des habitants de Sallenelles datant de Décembre 2016
Rapport du CPIE Vallée de l’Orne pour le compte du Conservatoire du littoral (délégation Normandie)

"Pour finir, un clin d’œil historique sur les débats qui ont apparemment agité Sallenelles depuis l’après-guerre (et peut-être avant) : dans les années 40/50, c’était la poldérisation et non pas la dépoldérisation qui faisait débat. Vous trouverez sur la page suivante un extrait du registre des délibérations du conseil municipal qui y fait référence.
Ainsi, comme on peut lire sur cet extrait : La baie est à Sallenelles ce que la plage est à Cabourg... Un enjeu, qui au-delà des temps et des usages, reste le cœur de l’identité de cette commune."

Document joint


Observation n°104 (Web)

Par franck quesnel
Déposée le 25 septembre 2020 à 19 h16
tout a fait d accord pour la remise en eau des terrains francois j ai habité sallenelles, il y a quelques années ce terrain etait naturel la marée rentrait dans ce terrain .on pouvait y observer plein d espèces d oiseaux, sans avoir besoin de prendre notre voiture.maintenant qu il y a une piste cyclable beaucoup de monde pourrons profiter de ce petit coin en toute securité.

Observation n°103 (Web)

Par laurent PLANEIX
Déposée le 25 septembre 2020 à 19 h09
La remise en eau des terrains Francois c’est simplement leur rendre ce qui leur a ete pris il y a plus de 50 ans. Je suis tout a fait favorable au retour de cet espace à son aspect maritime

Observation n°102 (Web)

Par laetitia delaunay
Déposée le 25 septembre 2020 à 18 h38
je suis pour la remise en eau des terrains françois

Observation n°101 (Web)

Par amelia quesnel
Déposée le 25 septembre 2020 à 18 h34
Je suis pour la remise en eau des terrains François je souhaite retrouver ce souvenir d'enfance.

Observation n°100 (Web)

Par Carole Delaunay
Déposée le 25 septembre 2020 à 18 h17
je me promene souvent a la baie
je souhaite que les terrains françois soit remis en eau

Observation n°99 (Web)

Par Protection environnement Fédération FEPCP
Déposée le 25 septembre 2020 à 17 h16
Fédération des associations pour la protection de l’environnement, du patrimoine, du littoral de la Côte fleurie Sud et de son Pays d’Auge (FEPCP)
Avis négatif conforme au précédent, envoyé sous PDF pour une meilleure lisibilité

Document joint


Apportez votre contribution à cette enquête publique : Déposer une observation

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette enquête publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Déposez votre observation aujourd'hui avant 12h00.

Déposer une observation

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.

Prochaines permanences

  • Samedi 26 septembre 2020
    Mairie de Sallenelles, 9h00 - 12h00
Voir tout le calendrier