Présentation
  • Visuel 1
  • Visuel 2
  • Visuel 3
  • Visuel 4
  • Visuel 5
  • Visuel 6
  • Visuel 7
  • Visuel 8
  • Visuel 9
  • Visuel 10

Projet de ZAC du Bas Chantenay

En lien direct avec le centre historique de Nantes, le Bas-Chantenay est un quartier-mosaïque ancien, aux fonctions très diversifiées qui bénéficie d’une géographie exceptionnelle depuis le coteau granitique jusqu’aux berges de Loire.

Les études préalables engagées dès 2013 ont permis de préciser les intentions de la Collectivité sur ce territoire au regard de la géographie et l’histoire singulières des lieux, à travers une démarche de dialogue citoyen.
Le conseil métropolitain a d’ores et déjà approuvé le bilan de la concertation préalable de l’opération d’aménagement du Bas Chantenay le 28 juin 2016.
La création de la ZAC du Bas Chantenay devrait être approuvée lors de la séance du conseil métropolitain du 28 juin 2019.

1 - Les objectifs de ce projet de territoire.

Le projet du Bas Chantenay est une opération de renouvellement urbain qui s’inscrit dans une démarche de réappropriation des rives de Loire et de renouvellement des quartiers industriels, en réponse aux aménagements d’Euronantes-Malakoff à l’Est, du centre historique (projet Nantes Centre-Ville), de l’Ile de Nantes (Plan d’intentions) et de Pirmil-les-Isles, à Nantes et Rezé au Sud. Il prolonge également la stratégie de renouvellement du quartier de Bellevue juste au Nord (Projet Global Bellevue).

2 - Une concertation avec les habitants.

Le projet urbain s’illustre par une concertation riche et continue. En effet, dès le démarrage du projet d’études, les acteurs de la ville et les habitants du quartier ont été associés à la réflexion du Bas Chantenay dans une démarche de concertation.
À partir de 2017, la démarche de concertation s’est organisée par secteur de projets avec des acteurs impliqués dans le développement de chacun de ces secteurs.
Cette concertation par secteur a pris le visage d’atelier citoyens (parcours des coteaux) qui a permis de recueillir, révéler, construire des récits, construire un carnet de recommandation (Bois Hardy). Cette concertation s’est aussi basée sur des réunions publiques spécifiques (le devenir du Cap 44 sur le secteur de la carrière).

3 - La présentation du projet.

L’objectif du projet du Bas Chantenay est de continuer à affirmer ce morceau de ville tout en le renouvelant. De nombreux enjeux sont à concilier. Il s’agit :
- D’insister sur le développement d’une mixité de typologies et d’usages entre habitat et activités ;
- De redéfinir un tissu qui relie ces différentes entités urbanisées, avec l’ambition de façonner un quartier mixte et durable ;
- De faciliter les interventions sur le court terme ;

Pour répondre à ces objectifs globaux, des objectifs programmatiques pour chacun des 4 secteurs ont été définis :

3.1 - La cale de la carrière : ce quartier accueillera sur la carrière misery : le jardin extraordinaire et l’arbre aux hérons. Il permettra de fédérer le bas et le haut de la falaise et de créer des liaisons vers la Loire où les espaces publics seront reconfigurés (démolition du hangar 13)
- programmation 4850 m² de sdp destinés à des équipements
- phasage 2018-2026

3.2 - La cale Dubigeon-gare : ce quartier mixte permettra la création de parcours aménagés menant à la grue Noire qui deviendra alors un véritable repère visuel
- programmation : 600 logements, 27000 m² d’activités et 5000 m² d’équipements
- phasage : 2021 – 2034 pour le logement et les activités et 2027-2032 pour les équipements

3.3 - le secteur du Bois Hardy : ce quartier conservera les jardins au nord, puis des logements seront créés entre le jardin les activités aménagées au sud au niveau du boulevard du Maréchal Juin
- programmation : 400 logements environ et 10 000 m² d’activités
- phasage : 2021-2032 pour le logement et 2021-2026 pour les activités

3.4 - La cale de l’usine électrique : ce quartier se développera autour des activités liées à la filière maritime, nautique et fluviale
- programmation : 44000 m² d’activités
- phasage : 2021-2032

Les quatre sites seront des lieux d’intensité où seront développés des projets programmés selon les enjeux et le patrimoine associé à chaque cale. Ceci afin de créer un équilibre global entre logements, activités, équipements et espaces publics.
En outre, la stratégie d’aménagement mise en place pour le projet du Bas Chantenay met en lumière les connexions entre les différents espaces du territoire et les valorise. Trois parcours sont alors définis et sont liés entre eux par des rues, des escaliers, des chemins et des franchissements qui permettent de retrouver une continuité entre le Bas et le Haut, aujourd’hui séparé par la rupture topographique et le réseau ferroviaire : le parcours des coteaux, le parcours de la ville et le parcours de la Loire.

4 - Le projet au regard des enjeux métropolitains.

4.1 - une réponse au Grand Débat « Nantes, la loire et nous » de 2015.

4.2 - une bonne intégration paysagère : ce projet relie les différents espaces du Bas Chantenay entre eux. Il s’attache à valoriser le paysage existant en investissant les berges de la Loire, en créant des percées visuelles et en renforçant la trame verte existante avec le parcours des coteaux qui relie les espaces de nature entre eux.

4.3 - les mobilités :
- Déplacements : ce projet met l’accent sur les mobilités afin de desservir le périmètre d’étude et chaque secteur par les différents modes de déplacement (automobile, transports en commun et modes doux) et de faire le lien entre le haut et le bas. Ce projet répond au PDU 2018-2027 et favorise l’usage des transports en commun et des modes de déplacement doux par des mesures telles que la mise en place d’une ligne de transport en commun structurant, le développement du service de navette fluviale et les aménagements de parcours piétons et vélos.
- Stationnement : Le projet développera une gamme de solutions permettant de regrouper l’essentiel des places dans des parkings intégrés.

4.4 - Insertion et qualité environnementale : Le périmètre d’étude est aujourd’hui largement artificialisé seule quelques zones résiduelles intéressantes existent : Berges « naturelles » relictuelles des bords de Loire habitat de l’Angélique des estuaires et du Scirpe triquètre ; Friche industrielle, habitat pour l’avifaune ; Jardin potager ; Friche de la carrière, avec son micro –habitat de falaise.

Le projet s’est appuyé sur ces zones résiduelles et les a largement développé sur les 4 secteurs :
- Requalification des berges de Loire et augmentation des espaces verts
- Création d’un jardin extraordinaire en lieu et place de la friche de la carrière
- Des jardins potagers, des terrasses et des toitures végétalisées sur le secteur du Bois Hardy
- Le maintien et le renforcement des zones favorables aux petites passereaux sur l’usine électrique

C’est ainsi plus de 5 hectares d’espaces verts qui sont créés sur les 4 secteurs opérationnels. Ces espaces offrent des milieux où la biodiversité urbaine peut s’exprimer et se développer mais il offre aussi de vie privilégié en cœur métropolitain et t répond aux besoins des urbains sur leur besoin de nature.

4.5 - Développement touristique et économique : Le projet urbain s’appuie sur les forces économiques déjà présentes et les confortent. Le projet souhaite aussi récréer le lien avec la Loire et l’eau en réponse au débat de la « Loire, Nantes et nous » et le potentiel « Loire » aujourd’hui présent mais peu valorisé.
Les cales vont être aménagées pour être accessibles et devenir de nouveaux espaces de rencontre et de développement.
La Cale de la Carrière accueillera le Jardin extraordinaire et l’Arbre aux Hérons. La Cale de l’Usine Electrique accueillera de nombreuses entreprises confirmées ou émergentes de la filière maritime, nautique et fluviale.

Information du public

Utilisez le ou les boutons ci-dessous pour télécharger les documents. Télécharger l'avis

Apportez votre contribution

Déposer un avis sur le registre dématérialisé de cette concertation publique est simple, sécurisé et si vous le souhaitez anonyme.

Il vous reste encore 15 jours.

En savoir plus

Partagez sur les réseaux sociaux

l'adresse de ce registre numérique.